Autres thématiques

Paléo festival de Nyon

La culture comme facteur de cohésion sociale

Le territoire, du Grand Genève est un véritable « carrefour humain ». Cette spécificité se reflète particulièrement dans la vitalité et la richesse des pratiques culturelles. Ces usages, spontanés et dépassant les frontières administratives, contribuent à la construction quotidienne de l’agglomération. Ils sont désormais organisés par une charte, adoptée en décembre 2012 qui envisage la culture comme vecteur d’une identité partagée, de création et  de cohésion sociale.

Les principaux enjeux

  • Continuer à soutenir les nombreuses collaborations transfrontalières entre acteurs culturels menées ces dernières années (à l’exemple de Passe la douane, ou la Bâtie-festival, etc.) 
  • Répondre, en termes d’équipements et de services, à la croissance démographique du territoire franco-valdo-genevois par une analyse prospective 
  • Poursuivre la mise en réseau des acteurs et le maillage du territoire

Les axes de réflexion

  • Favoriser l’accès à la culture et contribuer à la cohésion sociale
  • Favoriser la mise en réseau, les échanges, la diffusion 

Collaboration transfrontalière dans le domaine de la santé

La santé est un aspect essentiel du bien-vivre dans le Grand Genève. Si la mise en œuvre d’une collaboration sanitaire au niveau transfrontalier s’est avérée complexe en raison de restructurations institutionnelles, plusieurs actions opérationnelles ont en revanche été initiées sur le terrain.

 Quels enjeux ?

  • Renforcer la collaboration entre les acteurs concernés, principalement les associations et les hôpitaux, dans le domaine de la prévention des conduites addictives
  • Elargir la collaboration entre hôpitaux sur des domaines ciblés, en tenant compte des impératifs de planification hospitalière de chacun
  • Favoriser un accès égal et rapide aux soins, en optimisant les moyens
  • Appliquer une gestion coordonnée des crises sanitaires
  • Anticiper l’évolution de la population et des personnels soignants 
  • Améliorer l’information et la communication sur l’offre de soins

Les axes de réflexion

  • Mener une réflexion sur les événements climatiques et la santé urbaine
  • Promouvoir les enjeux de santé publique au travers de politiques d’aménagement, de développement de la mobilité douce et de lutte contre les pollutions

Les applications concrètes


Cohésion sociale au sein du Grand Genève

La dimension sociale constitue, avec l’économie et l’environnement, l’un des trois « piliers » du  développement durable. Le « mieux vivre ensemble » au sein du Grand Genève passe par la promotion de la cohésion sociale sur son territoire, notamment en direction des quartiers où se cumulent les inégalités de part et d’autre de la frontière. Cela doit être l’occasion de favoriser des actions communes tissant du lien social entre les territoires, en associant plus étroitement la société civile et en favorisant le développement de synergies entre les acteurs de terrain.

Quels enjeux ?

  • Développer le projet transfrontalier d’économie sociale et solidaire pour enrichir le Grand Genève d’une nouvelle dimension d’intégration sociale
  • Associer aux objectifs quantitatifs de logements (la construction de 50 000 nouveaux logements d’ici 10 ans), une dimension qualitative : un habitat de qualité pour toutes et tous, prenant en compte les attentes et les besoins de la population, avec un cadre de vie adapté en terme d’aménagement extérieurs, d’équipements publics, etc.

Axe de réflexion

  • Mise en place de coopérations transfrontalières en matière de politique de la ville et de cohésion sociale (échanges de bonnes pratiques, outils de connaissance, formations, actions de terrain).

Plus d'informations sur :